Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 
Accueil > ACTUALITÉS > Toute l'actualité > Retour sur le Conseil d’arrondissement du 14/03

Retour sur le Conseil d’arrondissement du 14/03

Sous la présidence du Maire du 9e arrondissement, Delphine Bürkli, une réunion du Conseil d’arrondissement (CA) du 9e s’est tenue en salle du Conseil, lundi 14 mars à 18h30.

 

Point sécurité

M. Govciyan a fait plusieurs observations sur la sécurité au sein de l’arrondissement. Tout d’abord, la Préfecture de police a positivement accueilli la demande de la Mairie du 9e d’implanter de nouvelles caméras de vidéoprotection. Des études d’implantations sont ainsi en cours.

Monsieur le Premier adjoint a rappelé que le 9e entretenait un dialogue constant avec la Police nationale et avec l’Armée, dans le cadre de l’opération Sentinelle.

Il a ajouté que la Mairie agit énergiquement pour que la bonne entente prévale entre riverains et commerçants et pour que l’espace public soit pleinement respecté. De la même manière, la Mairie entretient des relations étroites avec les associations d’aide aux sans-abris afin de leur fournir un accompagnement adapté.

Monsieur Govciyan a fait part de la préoccupation de l’exécutif municipal quant à deux problèmes :

·         De plus en plus de Roms vivent dans les rues ou mendient avec des enfants, y compris des nourrissons. Cette situation est certainement due aux nombreux démantèlements de camps illégaux mais elle ne peut pas perdurer, la place de mineurs n’étant pas dans la rue.

·         Si elle est saluée par l’exécutif municipal, la création d’une Zone touristique internationale (ZTI) au sein du 9e nécessite que le dispositif de sécurité en place soit revu et adapté à cette nouvelle donne. Cette volonté de la Mairie du 9e a d’ailleurs fait l’objet d’un vœu durant le Conseil d’Arrondissement.

Madame le Maire s’est félicitée des liens établis avec le commissariat du 9e et a loué la réactivité des services de police, notamment sur les questions de proxénétisme, de nombreux salons de massage ayant fait l’objet d’une fermeture administrative ces dernières semaines.

 

Point propreté

Monsieur Sébastien Dulermo, Adjoint à la Maire chargé des aménagements de voirie et de la propreté notamment, a présenté le Plan propreté du 9e pour l’année 2016.

Cette présentation a permis de dresser un bilan des réalisations de la Mairie du 9e en 2015 :

·         Sur l’organisation du service de la propreté. Les demandes de Madame le Maire ont permis de recruter 6 agents supplémentaires. De plus, la modification des périmètres d’intervention des équipes en après-midi a permis de se concentrer sur les secteurs habités les plus sales. De la même manière, la collecte des ordures ménagères rue de Rochechouart s’effectue désormais avant 9h afin d’éviter d’encombrer la rue.

·         Sur les opérations menées par l’arrondissement. Ainsi, 5 Opérations Coordonnées de Nettoyage Approfondi (OCNA) ont été menées, contre 2 en 2014. De même que des animations canines pour lutter contre les déjections canines. Il y a aussi eu une multiplication de l’enlèvement des épaves de 2 roues non-motorisés, et de traitements contre les épanchements d’urine. Enfin, la Mairie a mené une opération citoyenne de nettoyage, qui a permis d’associer des habitants de l’arrondissement, « Paris, fais-toi belle ! ».

·         Sur l’organisation de la collecte des déchets. Trois nouvelles colonnes à verre ont été enfouies. La Mairie du 9e s’est aussi attaquée aux dépôts sauvages, notamment en mettant en place des points de collecte. Plusieurs expérimentations ont été menées : la collecte des biodéchets dans 9 écoles (collecte qui va être généralisée cette année) et la pose de cendriers de rue dont les mégots sont recyclés. Enfin, plusieurs composteurs et lombricomposteurs ont été installés dans le 9e.

Ces efforts significatifs pour la propreté de l’arrondissement vont être poursuivis en 2016. La Mairie a par ailleurs décidé d’ériger en priorité pour l’année à venir, le « tri nouvelle génération ». Cette priorité s’articule autour de 5 axes :

·         Objectif « zéro gaspillage ». Il doit être atteint notamment en améliorant la collecte des multimatériaux (en augmentant le nombre de bacs jaunes), en améliorant la collecte du verre (augmentation des bacs blancs, installation de nouvelles colonnes à verre), en communiquant sur les consignes de tri et en sensibilisant les éboueurs au contrôle du tri. La Mairie du 9e sera, bien sûr, elle-même exemplaire sur ces questions.

·         Partenariat et communication auprès des syndics de copropriétés. La Mairie du 9e a notamment signé un protocole d’accord avec la FNAIM et a mis en place un partenariat avec les bailleurs sociaux de l’arrondissement. Ces coopérations doivent permettre de compléter la dotation en bacs de tri sélectif et de compostage.

·         Compostage et lombricompostage. Sur ce point, l’objectif ambitieux de l’exécutif municipal est d’arriver à au moins un point de compostage par quartier d’ici à 2020. En 2016, 10 copropriétés en seront dotées, ainsi que les centres Valeyre et Tour des Dames.

·         Collecte des biodéchets. Celle-ci doit permettre de réduire le nombre de déchets et le gaspillage tout en transformant les déchets restants, notamment en biogaz. Cette collecte sera généralisée à tous les établissements scolaires du 9e cette année. Cette initiative a permis à Madame le Maire d’être récompensée du prix « Éco-maires ».

·         Animation autour du tri et de la collecte des déchets.

À côté de cette priorité, la Mairie va continuer de lutter contre les incivilités : dépôts sauvages, mégots, déjections canines, épanchements d’urine, non-remisage des bacs. Cette lutte se fera en deux temps : sensibiliser d’abord, verbaliser ensuite. L’effort va notamment être porté sur l’est de l’arrondissement, où la majeure partie des problèmes d’incivilités sont constatés.

Le Plan d’action de la Mairie pour 2016 se décompose comme suit :

·         2 à 3 OCNA.

·         Des opérations « coups de propre » (une seule journée sur une zone restreinte).

·         Des opérations « marches exploratoires » (sur un thème précis : graffitis, etc.).

·         Opération citoyenne, type « Paris, faits-toi belle ! ».

·         Amélioration de la propreté des lieux occupés par les sans-abris.

·         Enlèvement des épaves de deux roues, ainsi que des chaînes, des cadenas et des caddies.

·         Nouvelles méthodes de nettoyage et nouveaux matériels.

Madame le Maire est intervenue pour noter que le 9e arrondissement est désormais plus propre mais qu’il reste encore du travail à fournir, ce qui nécessite un effort constant.

 

Délibérations

Le Conseil du 9e arrondissement a délibéré sur de plusieurs sujets durant cette séance, dont :

·         Création du Conseil municipal des enfants du 9e. Ce projet, mené en partenariat avec l’UNICEF, permettra au 9-11 ans, sur la base du volontariat, de mieux connaître leur arrondissement et ses institutions mais également de faire l’apprentissage de la vie citoyenne et de proposer des projets. C’est un pas de plus vers la démocratie participative au sein du 9e. Ainsi, ce Conseil municipal des enfants se réunira une fois par mois et chaque année scolaire se clôturera par une séance plénière au cours de laquelle le CME9 pourra présenter ses propositions et ses avis pour l’arrondissement au Maire du 9e.

·         Subventions et conventions avec 4 bibliothèques patrimoniales parisiennes : celle de l’Alliance Israélite universelle, située dans le 9e, recevra ainsi 20 000€ et pourra développer cette bibliothèque de référence.

·         Subventions et conventions avec 29 sociétés et 1 association dont 2 établissements cinématographiques du 9e : le 5 Caumartin et le Max Linder. Ils recevront respectivement 20 000€ et 35 000€, pour préserver les cinémas indépendants.

·         Contrat de performance énergétique piscines. Il doit permettre de réduire consommation d’énergie et les rejets de gaz à effet de serre des bâtiments publics parisiens. La piscine Georges Drigny est concernée par ces travaux dans le 9e. Madame le Maire a souligné qu’elle est parvenu à obtenir que le Plan piscines de la Ville de Paris bénéficie aux piscines Drigny et Valeyre du 9e, à hauteur de 655 000€.

·         Renouvellement des garanties accordées par la Ville de Paris à divers emprunts contractés par la SIEMP pour la réalisation de programmes de logements sociaux. Un programme est concerné dans le 9e, rue de Londres, avec la construction de 36 logements sociaux.

·         Subventions de fonctionnement et d’équipement, ainsi qu’avenants et convention avec l’association U.D.A.F. pour ses établissements d’accueil à la petite enfance, dont celui situé 19 rue des Martyrs dans le 9e.

 

Vœux

Trois vœux ont été adoptés lors de ce Conseil d’Arrondissement. Ils visent à :

·         Mettre en place du dispositif « ESSEC Fraternité – Nos héros, leur futur » dans le 9e. Il doit permettre la réinsertion professionnelle des soldats blessés, la Mairie du 9e se portant candidate pour accueillir des militaires dans cette situation.

·         Réduire autant que possible les défaillances et inégalités issues de la réforme du collège. Le vœu mentionne qu’en donnant plus d’autonomie aux établissements sur la répartition de leur volume horaire d’enseignement et en supprimant les classes bilangues, européennes et orientales, va participer à un nivellement par le bas du niveau général des collégiens en même temps qu’elle va accroître les inégalités entre établissements et entre élèves. Le vœu demande que la Maire de Paris, en tant que Présidente du Conseil départemental de Paris, s’assure que tous les collèges parisiens offrent à leurs élèves des activités et des cours leur permettant de demeurer au sein du collège, et qu’elle interpelle le recteur de l’Académie de Paris afin de connaître le devenir des classes européennes et orientales des collèges parisiens.

·         Renforcer la sécurité du quartier des Grands Magasins. Cette zone, qui est devenue une Zone touristique internationale (ZTI), nécessite une attention particulière de la part de la Mairie de Paris et de la Préfecture de Police. Elle est non seulement un point hautement sensible dans le contexte actuel mais elle est aussi la proie de réseaux mafieux qui s’adonnent aux vols. Il convient que cette ZTI bénéficie d’un traitement spécial en matière de sécurité. De plus, il serait opportun que les forces de l’ordre déjà présentes dans cette zone puissent compter sur le soutien d’agents de sécurité privés non-armés recrutés par les Grands Magasins et qui seraient autorisés à patrouiller sur une zone définie en accord avec la Préfecture de Police, comme cela est déjà le cas lors des périodes des fêtes de fin d’année. Enfin, il semble nécessaire que la Mairie de Paris établissent un véritable partenariat avec les enseignes de cette ZTI afin de densifier le réseau de caméras de vidéoprotection, qui serait financé par les Grands Magasins.

 



 

Fichiers en téléchargement

Plan propreté Paris 9  - 2.15 Mo



 
 

Toute l'actualité

 
-->